Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Sons d'automne - Miroir, cinq œuvres qui se rencontrent autour de la pulsation, du rythme, de l’infl 2017 à Annecy - Haute-Savoie / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceHaute-Savoie  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 20/11/17 | Vues : 25


Sons d'automne - Miroir, cinq œuvres qui se rencontrent autour de la pulsation, du rythme, de l’infl 2017 à Annecy / Haute-Savoie

Le vendredi 24 novembre 2017 à Annecy.

Philippe Hurel, _A bâtons rompus_, pour percussion et saxophone

Bela Bartok, _Danses roumaines_, pour violon et piano

Philippe Hurel, _Localized corrosion_, pour saxophone, guitare électrique, piano, percussion

Philippe Hurel, _Tombeau in memoriam Gérard Grisey_, pour piano et percussion

Maurice Ravel, _Sonate_, pour violon et piano

Violon : Alexandra Greffin-Klein

Saxophone : Vincent David

Guitare électrique : Christelle Séry

Piano : Jean-Marie Cottet

Percussion : Benoît Poly et Carlos Puga

_Tombeau_ de Hurel fait référence au solo de piano hyper-ryhmique de Vortex temporum de Gérard Grisey et rompt, particulièrement dans le second mouvement, avec le temps occidental pour mettre en place un caractère rituel venu d’ailleurs.

De son côté, _A bâtons rompus_ tire du jazz sa rythmique débridée, l’écriture en riffs et l' hyper-mélodisme du saxophone qui n'est pas sans rappeler le « chorus ».

_Localized corrosion_ est marqué par le jazz-rock en ce qui concerne le rythme et même par le rock pour ce qui est de l’écriture pour guitare.

En écho aux pièces d’Hurel, les Danses roumaines de Bartok sont, comme on le sait un travail rythmique et harmonique à partir de la thématique populaire si chère au compositeur.

Enfin, dans la _Sonate_ de Ravel, c’est le blues qui pointe son nez entre deux mouvements d’une implacable rythmique et la pièce nous rappelle combien le compositeur était attentif aux diverses musiques qui l’entouraient dans le monde effervescent de l’entre-deux guerres. Dans toutes ces oeuvres, aucune trace de copie, de plagiat ni de « folklorisme de bas étage », mais le désir pour le compositeur de jouer avec les influences, les modèles, et de les plier à sa propre musique.
Enregistrement : 04 50 33 87 18

Salle Pierre Lamy

Salle Pierre Lamy d'Annecy, 12 rue de la République 74000 Annecy
Débute à 20H30




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions

Sons d'automne - Miroir, cinq œuvres qui se rencontrent autour de la pulsation, du rythme, de l’infl 2017 à Annecy  - Salle Pierre Lamy d'Annecy, 12 rue de la République 74000 Annecy